Train African Explorer

Train African Explorer

Quatorze jours de pur bonheur vous attendent à bord du train African Explorer, au gré des paysages lyriques de l’Afrique du Sud et de la Namibie. Ce trajet combine des nuits dans les hôtels étoilés et l’expérience du train entre Windhoek et le Cap. Votre aventure débutera par un accueil du guide francophone en Namibie. S’en suivra une nuit paisible et agréable pour se préparer à la journée suivante. 

Le lendemain de votre arrivée, vous pourrez visiter le Windhoek et explorer le parc d’Etosha. Vous apprécierez sûrement le marais salé qui fait sa fierté, ainsi que ses dimensions démesurées. Une fois tous les secrets du parc révélés, vous pourrez partir à la découverte du désert avec ses pics de granit et ses dunes pouvant atteindre une taille de 300 m. Bien entendu, vous serez en première loge pour admirer l’architecture allemande qui domine les villes comme Swakopmund. 

Pour apprécier toute la splendeur des dunes Namibiennes, il faut s’y rendre en matinée. Vous comprendrez alors aisément pourquoi la « 45 » est la plus populaire. Une fois au sommet, elle offre une vue à 360 dégrés sur une mer magnifique aux teintes abricot. 

La suite des visites se déroulera au Parc National Namib Naukluft, à l’ombre des arbres de Quiver Tree et dans les sentiers de Keetmannshoop. Vous allez aussi contempler les cascades extraordinaires du Parc National Augrabies. 

Après 9 jours exquis, vous entamerez la seconde partie de votre aventure en train dans la cité fantôme de Kolmanskop où les diamants ont été découverts pour la première fois en 1908. Vous serez ensuite mené à Lüderitz où vous allez naviguer sur le « Sperrgebiet » (il faut rappeler que l’accès à la zone des diamants est restreint). Le plus beau dans cette traversée reste la vue des vagues de l’Atlantique qui semblent sortir d’un film fantastique. 

Évidemment, il n’est pas possible de découvrir la Namibie sans jeter un coup d’œil du côté de la Fish River Canyon. Immense et impressionnant, le 2e plus grand canyon du monde vous apparaîtra dans toute sa splendeur. Encore chargés de toutes les émotions positives que toutes ces visites ne manqueront pas de faire naître chez vous, vous pourrez explorer les galeries installées dans les Montagnes du Fleuve Hex puis parcourir les vignes ainsi que Matijiensfontein, la ville victorienne. Le voyage se terminera par les promenades dans les rues de Cape Town puis le dîner d’adieu.

Tarifs 2024

En train african explorer hors vols
Dates disponiblesParcoursCabine Double ElephantCabine Single ElephantCabine Double LéopardCabine Single Léopard
16 au 29 février 2024Windhoek – Cap Town8250 €12 650 €9750 €Sur demande
18 au 31 octobre 2024Windhoek – Cap Town8990 €13 740 €10 650 €Sur demande
15 février au 1er mars 2025Windhoek – Cap Town9540 €14 590 €11 310 €Sur demande

Disponibilité des compartiments

En train african explorer en depart francophone
ItinéraireElephantLéopard
16 au 29 février 2024Windhoek – Cape TownLibreLibre
18 au 31 octobre 2024Windhoek – Cape TownLibreLibre
15 février au 1er mars 2025Windhoek – Cape TownLibreLibre
Date de mise à jour : 27 Novembre 2023
  • Train African Explorer près des chutes

  • Train African Explorer en Namibie

  • Près des montagnes

  • Train African Explorer

  • Train en route

Train African Explorer

Les catégories à bord du Train African Explorer

Dans le train African Explorer vous avez accès à un guide francophone et à des services de choix. La locomotive à deux catégories est composée de : deux voitures avec chacune cinq compartiments doubles et deux compartiments simples, deux toilettes et une douche. Il faut rappeler que tous les compartiments sont climatisés.

La catégorie Elephant

Dans la classe Éléphant, les compartiments sont dotés d’une charmante table de chevet, d’une climatisation réglable manuellement, d’une douche privative et d’un WC. Ils mesurent environ 7 m² et sont pourvus soit de deux lits superposés en L, de deux lits simples disposés l’un à côté de l’autre, ou d’un lit double.

La Catégorie Léopard

Les compartiments qui composent cette catégorie mesurent environ 10 m². On y trouve un lit double ou deux lits classiques. Le mobilier se compose également d’un placard et d’un joli banc d’angle. Vous pourrez profiter du sèche-cheveux mis à votre disposition, des produits de toilette et de l’eau minérale qui vous sera fournie tous les jours.

African Explorer

Votre train pour explorer l’Afrique à votre manière

African Explorer est un véritable hôtel de luxe mobile. Il vous convie à profiter d’un menu exquis dans l’une de ses deux voitures-restaurants climatisées. Un vaste choix de vins rouges provenant d’Afrique du Sud vous sera proposé ainsi que des breuvages comme un bon Windhoek Lager frais. Pour passer le temps, différentes activités sont prévues. Vous avez la possibilité d’écouter tranquillement l’exposé du guide ou lire confortablement près d’une fenêtre. Bien sûr, il est tout à fait probable que vous fassiez des rencontres avec qui entretenir de longues discussions.

Si vous vous inquiétez des conditions de voyage, sachez que tout est mis en œuvre pour vous faciliter le trajet. Tout d’abord, la totalité des employés du train parle anglais puisqu’ils sont originaires de l’Afrique du Sud. Ils seront tous à votre service, qu’il s’agisse du petit personnel ou du chef du train. Vous serez également accompagné par le guide francophone qui ne va pas se ménager pour vous offrir le séjour parfait.   

La disposition du train est la suivante : Locomotive – 2 wagons générateurs – Wagon réservé au personnel – wagon de cuisine – 2 wagons-restaurants – wagons pour passagers – wagons du personnel de bord (inclus le bureau du chef et l’espace fumeur) – wagon-bar – wagon-bar pourvu d’une plateforme ouverte.

Nous vous recommandons de ne pas quitter l’auto pendant les arrêts de maintenance (entretien des aiguilles et des réservoirs, changement de wagon, etc.). Le fait est qu’il est difficile de savoir à l’avance combien de temps vont durer ces arrêts. Il est donc préférable de ne pas descendre si le guide explique le but de l’arrêt. Si vous sortez, ne traversez pas les rails comme le font les habitants sur place. Et si vous ratez le train pour une raison ou une autre, gardez votre calme et informez la police ou le chef de gare de votre situation. L’un ou l’autre avisera le guide à bord par radio. Mais vous pouvez toujours contacter le guide vous-même ou l’agence « Fairfield Tours » qui est chargée de la réception au Cap. 

Vous trouverez tous ces numéros dans les documents qui vous seront fournis lors du voyage. Si vous manœuvrez comme il faut, vous serez accompagné à l’adresse du prochain arrêt afin que le train vous récupère à nouveau. Le cas contraire, vous serez obligé de vous rendre en avion à la ville prochaine et de loger dans un hôtel à vos frais avant de rejoindre le convoi plus tard. Sachez que les conducteurs changent de locomotive toutes les huit ou dix heures. Aucune des locomotives ne peut sortir de leur district, car elles s’étendent sur environ 320 km de voies. 

Il faut savoir qu’en raison des longues distances que nous parcourons, nous devons détenir un stock important d’eau pour permettre aux passagers de ne pas se priver du confort d’une bonne douche. Il va de soi que la pression de l’eau doit également être bonne. Au vu des contraintes, nous encourageons les voyageurs à utiliser l’eau de façon raisonnable. Si vous souhaitez fumer, rendez-vous exclusivement dans l’espace réservé aux fumeurs. Vous pouvez prendre connaissance des actualités de premier ordre et des informations importantes via la radio de bord qui diffuse dans les couloirs du train et les wagons-bars. Nous vous encourageons à vous munir de boules quiès pour faire revenir le calme dans votre compartiment la nuit si le train devient bruyant.

Informations utiles pour votre vie à bord de l’African Explorer :

Afin d’explorer l’Afrique dans les meilleures conditions, le Train African Explorer propose à ses voyageurs deux catégories différentes de cabines, il s’agit de la catégorie Léopard et de la catégorie Éléphant.

Chacun des compartiments du train est muni d’une prise de 220 volts. Cette dernière vous permettra de charger vos appareils électroniques. Si vous avez besoin d’un adaptateur, vous pouvez en trouver à la réception des lodges ou des hôtels qui seront chargés de vous héberger pour la nuit. À défaut de l’emprunter à ces établissements, vous pouvez acheter votre adaptateur dans les différents supermarchés installés dans les régions visitées. Néanmoins, vous trouverez dans votre cabine un adaptateur qui fonctionne pour les fiches tripolaires qu’on retrouve généralement en Afrique du Sud et en Namibie. Nous avons opté pour ce choix parce que les adaptateurs universels de voyage, de même que les fiches tripolaires britanniques ne fonctionnent pas. Notre entreprise ne saurait être tenue responsable en cas de dommages causés aux appareils ou de pannes de courant à l’intérieur des cabines, dues à l’utilisation des adaptateurs sus-cités.

Le train pourrait effectuer des arrêts imprévus durant le voyage. Le guide à bord à la responsabilité d’informer les passagers de la possibilité de descendre du train pour se détendre. Il est très important de garder la locomotive à l’œil afin de ne pas rater le moment du départ. Pendant les excursions, les passagers sont classés en différents groupes linguistiques dirigés par le guide. Nous recommandons vivement à tous nos passagers de rester sous la protection de leur guide permanent qui est disponible 24 h/24 et qui constitue le premier référent en tout temps. 

Il peut arriver que le train reprenne la route après un arrêt imprévu en laissant des passagers derrière lui. C’est d’ailleurs pour éviter cela que l’on vous demande de ne pas vous éloigner des wagons. Toutefois, si une telle situation se produit, ne paniquez pas et appelez simplement votre guide sur son téléphone portable afin de le mettre au courant. Si pour une raison ou une autre, vous êtes dans l’incapacité de joindre le guide, présentez-vous auprès du chef de la gare pour lui soumettre votre préoccupation. Il prendra alors contact par radio avec le chef du train pour l’informer.

Nous recommandons généralement à nos clients d’utiliser un sac de voyage spacieux pour transporter leurs affaires au lieu d’une valise. En effet, cette dernière étant rigide, elle est moins adaptée aux cabines qui disposent de places limitées pour le rangement. Gardez également une sacoche dans laquelle vous pourrez ranger le nécessaire à utiliser durant les nuits à l’hôtel ou dans les lodges. Le reste de vos bagages restera en sécurité dans le train. Vérifiez toujours que vos bagages portent le numéro de votre compartiment et celui de votre wagon. Les étiquettes portant lesdits numéros vous seront remises à votre arrivée, la matinée du départ. Ensuite, tous les sacs de voyage seront étiquetés puis transportés dans le train. 

Nous vous conseillons de couvrir vos sacs avec des protections contre le soleil, car il a tendance à taper fort. Dans cette optique, vous devez prévoir des vêtements légers, mais aussi des habits plus chauds que vous pourrez mettre lorsque les marinées et les soirées vont se rafraîchir. Un chapeau et des gants ne seront pas superflus, en particulier si vous avez l’intention d’effectuer le safari à l’intérieur du Parc d’Etosha le matin. 

Importante remarque : En cas de perte de bagages, rendez-vous au guichet « Lost Luggage » ou à la représentation de la ligne aérienne de l’aéroport de destination. Les personnes compétentes vont vous octroyer un document de confirmation de perte : « Property Irregularity Report (PIR) ». Il permettra à la ligne d’effectuer les recherches nécessaires. Surtout, gardez bien toutes vos cartes d’embarquement ainsi que la photocopie du PIR. Sachez que si vous souhaitez être remboursé plus tard pour le retard dans la livraison de vos bagages, tous les documents cités devront être remis à la compagnie aérienne.

Conformément aux différentes normes internationales, les hébergements sont mis à votre disposition à 14 h précise. Certains vous offrent bien sûr la possibilité d’intégrer la chambre avant cette heure, mais sachez que les hôtes ne sont en aucun cas obligés de vous accorder cette faveur.

Il s’agit du titre attribué au principal responsable du voyage. Il organise le trajet Windhoek-Cap, s’assure que tout se passe comme prévu, et garantit le meilleur service aux passagers. Mais étant donné qu’il a beaucoup de responsabilités, le chef accompagnateur ne pourra pas être disponible en tout temps. Néanmoins, il reste constamment à l’écoute et trouvera toujours des solutions en cas de problème. Vous pouvez donc le contacter pour tous vos besoins.

Lorsque la locomotive est à l’arrêt, la climatisation est éteinte dans toutes les voitures restaurant-bar et les compartiments. Lorsque les passagers sont de sortie, la climatisation est également mise à l’arrêt et remise en route juste avant leur retour dans le train. Si vous avez chaud dans le compartiment en ce moment, vous pouvez laisser entrer l’air naturel avant que le système prenne le relais.

L’eau de consommation ne peut être recueillie au robinet à l’intérieur du train. C’est pour cette raison que des bouteilles ont été mises à votre disposition dans les cabines ainsi que les bus lors des excursions. Vous pouvez aussi acheter votre eau au wagon-bar. Les réservoirs de la locomotive sont remplis en fonction des opportunités. Nous vous prions donc d’utiliser l’eau avec parcimonie, car les recharges ne sont pas toujours possibles. Veuillez bien fermer votre robinet après chaque usage. Lorsque les réservoirs d’eau sont remplis durant les arrêts pour excursion, l’eau n’est pas disponible à l’intérieur des cabines. Vous trouverez toutefois plusieurs bouteilles d’eau minérale dans votre compartiment en attendant que l’eau du train soit disponible à nouveau.

Vous pouvez fumer dans l’espace fumeur, mais uniquement dans ce wagon. Vous ne pouvez aucunement fumer dans les cabines de couchage, les wagons-restaurant ou les cars dédiés aux excursions. Nous vous conseillons aussi de ne pas fumer de pipe, de cigarettes ou de cigares lorsque vous êtes à bord.

Malheureusement, l’utilisation des chèques pour effectuer des achats n’est pas courante en Afrique. Vous ne pourrez pas non plus vous servir des eurochèques pour payer des emplettes. Vous n’avez donc pas besoin de les avoir sur vous pour votre voyage. Dans le train, nous acceptons les paiements en dollars (américains), en euros et en rand (monnaie sud-africaine), avec carte Visa ou carte Master. Sur les menus des restaurants du train, les prix sont proposés dans les trois devises. Cependant, toutes les monnaies rendues seront en rand. Vous trouverez dans le guide mis à votre disposition toutes les informations importantes quant aux échanges et retraits d’argent. Puisque le rand (ZAR) et le dollar de Namibie (NAD) sont équivalents, vous pouvez l’utiliser tant en Afrique du Sud qu’en Namibie. Vous pouvez faire vos échanges à Swakopmund. Les guichets automatiques sont le meilleur moyen pour retirer de l’argent en ZAR ou en NAD. Soyez très prudent lorsque vous faites vos retraits. Surtout, ne vous faites pas aider par un étranger. Personne d’autre que vous ne doit voir votre pin.  

Notre conseil : Gardez sur vous environ 2500 à 3000 NAD/ZAR pour une personne, soit 170 à 210 euros. 1 euro correspond à 14 NAD/ZAR environ dans un bureau de change (Janvier 2017). 

Pour une promenade en avion au-dessus du désert, vous devez compter 2000 NAD/ZAR pour une personne. Vous devez payer le guide en espèce. Ce montant est valable pour un voyage avec 5 participants au moins. Nous vous conseillons de procéder à l’échange sur place plutôt que chez vous parce que les devises sont plus intéressantes.

Le climat namibien est très sec. Il faut donc prévoir un certain nombre de boissons lorsque vous sortez, surtout par temps de chaleur. Bien sûr, notre compagnie mettra de l’eau à votre disposition. Mais la quantité pourrait ne pas être suffisante puisqu’on est obligé de la limiter pour chaque cabine. Vous pouvez vous rendre dans la voiture-bar pour acheter les bouteilles d’eau minérale.

HEC = Heure d’Europe Centrale

0 h HEC – Bruxelles

+0 h (heure d’hiver) d’avril à août – Namibie

+1 h (heure d’été) de septembre à mars – Namibie

+1 h – Afrique du Sud

Tout le personnel présent dans le train mettra un point d’honneur à vous servir. Mais si vous avez des problèmes particuliers, n’hésitez pas à demander à votre guide. C’est également lui qui vous donnera le numéro du compartiment et du wagon à tout moment.

Vous ne pourrez pas aller sur Internet à l’intérieur du train parce que les voitures ne disposent pas de Wi-fi. Mais vous en trouverez dans les hébergements hors de la locomotive.

L’un des meilleurs moyens de se retrouver dans une atmosphère internationale est d’effectuer un voyage à bord de notre train. Vous allez y rencontrer des Allemands, des Suisses et des Français. Mais l’anglais est la langue officiellement parlée par le personnel. Quant aux informations, elles seront annoncées également en allemand et à français. Bien entendu, si vous êtes d’une autre nationalité que celles citées, les informations seront traduites dans votre langue. Le personnel ne parle pas bien français alors si vous avez du mal avec l’anglais, demandez au guide de vous servir de traducteur.

Un médecin de nationalité allemande sera constamment à bord du train. Toutefois, si vous avez une maladie particulière et êtes sous médication, assurez-vous de garder assez de médicaments sur vous. Gardez également une copie de votre ordonnance dans vos affaires. En cas d’urgence grave, vous pouvez vous rendre dans l’une des cliniques Standard International de Windhoek, de Pretoria, du CAP ou de Johannesburg. Bien entendu, tous les soins doivent être payés par vous et sur place.

Si vous avez besoin de garder vos médicaments dans un réfrigérateur, vous devez informer le guide. Il vous trouvera une place dans les frigos de la voiture-bar.

Si possible, laissez vos objets coûteux et vos bijoux de valeur chez vous. Si vous ne pouvez pas vous en défaire, le coffre-fort inclus dans chaque cabine est à votre entière disposition. Vous pouvez aussi utiliser les coffres des lodges et des hôtels.

Gardez tous vos médicaments nécessaires sur vous. Gardez-les également à portée de main, dans votre bagage à main par exemple. Si vous êtes sujet à des constipations pendant les longs trajets, gardez un laxatif pour pallier les retombées de l’absence d’activité. Si au contraire, vous êtes sensible aux repas inhabituels, gardez des antidiarrhéiques. Vous pouvez également garder des comprimés contre la douleur et les refroidissements. Dans tous les cas, le médecin à bord est disponible si nécessaire. Nous avons déjà rencontré des cas où les voyageurs ont souffert d’insomnie durant les premières nuits, la première surtout. Nous leur recommandons, dans ce cas, de prendre un léger somnifère.

Pour ne rien manquer de ce voyage exceptionnel, gardez plusieurs batteries de rechange pour vos caméras et appareils photo. N’oubliez pas de prendre plusieurs cartes mémoires. Il est permis de prendre des vues partout, sauf au niveau des douanes. Lors de certaines visites comme le musée par exemple, vous pouvez être amené à payer une taxe d’exploitation.

Nous vous laissons le choix du montant des pourboires.

Les passagers sont informés chaque jour du programme de la journée suivante. Vous allez également recevoir toutes les informations nécessaires sur l’ensemble du voyage à travers les haut-parleurs de la locomotive.  Ces derniers fonctionnent uniquement dans la voiture-bar, les couloirs et la plateforme ouverte.

En Afrique, la température est souvent très élevée en journée. Le soleil est au zénith et ses rayons ont tendance à frapper fort. C’est pour cela que nous vous recommandons de vous munir d’une protection anti-UV. Privilégiez les crèmes ayant un indice moyen ou élevé. Si possible, choisissez une coiffure qui couvre votre nuque et des vêtements longs. Vos lunettes solaires doivent être dotées d’un filtre UV. 

Au lever et au coucher du soleil, vous aurez besoin d’un produit anti-moustique pour vous protéger de ces bestioles qui sévissent dans les régions à visiter. Lorsque vous êtes dans une zone sujette à la malaria, assurez-vous de dormir tous les soirs sous une moustiquaire et gardez les ventilateurs allumés. Parce que les moustiques sont attirés par les choses sombres, nous vous conseillons de toujours porter des vêtements clairs (le soir surtout), ainsi que des chaussettes et des chaussures à toute épreuve.

Pour toutes réclamations, veuillez-vous référer au guide du voyage. Ce dernier prendra les dispositions nécessaires pour que votre problème soit réglé dans les plus brefs délais. Alors, si vous trouvez que l’hygiène, le service ou les conditions de transport laissent à désirer, il vous suffit de les signaler. Par ailleurs, si un membre du personnel a été désagréable ou a eu un comportement déplacé, nous vous exhortons vivement à faire part de la situation au guide.

Tous les repas seront pris dans la voiture-restaurant. Dans une atmosphère chaleureuse et conviviale, vous pourrez vous faire servir des breuvages chauds et faire des rencontres. Le plan journalier indique les horaires retenus pour chaque type de repas. Nous avons prévu un service unique au déjeuner et au dîner. Quant au petit-déjeuner, il est proposé sous la forme d’un buffet. Les prix du thé, du café et du jus sont inclus dans le tarif global du voyage. 

Si vous avez un régime alimentaire spécial (végétarien, végan, etc.), vous êtes priés d’en informer le comité d’organisation avant le voyage. De cette manière, le chef à bord en sera avisé et prendra les dispositions nécessaires. Nous tenons néanmoins à préciser que les produits alimentaires spéciaux comme les repas sans gluten ou sans lactose sont assez difficiles à trouver en Afrique du Sud et en Namibie. Mais dans l’ensemble, nous nous engageons à vous proposer des produits frais, cuisinés le jour même, riches et variés.  

Les boissons vendues dans le wagon-bar feront l’objet d’une note dont vous pouvez vous acquitter une fois le voyage terminé. Nous acceptons les paiements par carte et en espèces.

Les trains peuvent parfois subir des retards, mais nous ne sommes pas en mesure de vous garantir que nous pouvons y remédier. Toutefois, ce genre de situation s’est très rarement produit au cours des derniers voyages. En cas de retard, vous serez informés par votre guide de voyage ou par le guide en chef. Ce dernier va réajuster le programme au besoin. Les différents changements d’horaires, que ce soient ceux relatifs à l’arrivée du train et aux excursions, ont été bien préparés parce que nous savons que la logistique d’une telle expédition est très complexe. Les conditions météorologiques, les éventuels problèmes sur les rails, et bien d’autres paramètres indépendants de notre volonté font que les programmes peuvent connaître des changements légers. Mais vous pouvez être sûr que notre personnel fera tout pour rendre l’attente la moins pénible possible.

Chacun des compartiments du train est doté d’une salle de bain avec lavabo, douche et toilettes. Vous pouvez l’utiliser en tout temps, que le train soit à l’arrêt ou en marche. Cependant, pendant les excursions, les salles de bain ne sont pas alimentées en eau courante. Par ailleurs, si vous avez des ordures, veuillez les placer dans les bacs prévus à cet effet. Nous vous prions d’éviter au maximum de les jeter dans les toilettes.

Au vu du caractère physique et dynamique de l’aventure, il est préférable de se prêter au jeu seulement lorsque vous avez une bonne santé. Vous serez amenés à effectuer les promenades à pied et des excursions de plusieurs heures sous le soleil. Malheureusement, le train n’est pas équipé pour accueillir les personnes à mobilité réduite ou les handicapés. Nous ne pouvons pas non plus faciliter le trajet aux personnes qui utilisent un déambulateur. 

Vous n’êtes pas obligés de vous vacciner avant le voyage. Mais si vous êtes allés au Kenya, en Zambie ou en Tanzanie les semaines précédant le voyage, vous devez vous vacciner contre la fièvre jaune. Pensez également à vérifier que votre carnet mentionne les vaccinations contre la poliomyélite, la diphtérie et le tétanos. Si possible, protégez-vous contre l’hépatite A et l’hépatite B. Il existe une infime chance de contracter le paludisme du côté du parc d’Etosha. Discutez avec votre médecin avant le voyage afin qu’il vous prescrive des traitements de prévention ou des médicaments curatifs. Dans un tel voyage, le paludisme reste la maladie que les passagers redoutent le plus parce qu’il les force à rester alités. Pour cela, nous vous recommandons d’éviter au maximum de vous faire piquer. Dormez sous moustiquaire et portez de longs vêtements. 

Au crépuscule, portez des chaussettes. Vous pouvez aussi utiliser des produits de protection contre les moustiques. Peaceful Sleep est un spray qui a démontré une certaine efficacité en Afrique du Sud et en Namibie. Nous recommandons à nos passagers de souscrire une assurance maladie pour voyage et une assurance d’urgence. Gardez ensuite la copie ou l’original du contrat sur vous. Ce dernier contient un numéro de police ainsi qu’un contact d’urgence. Si vous n’avez pas d’assurance, gardez vos médicaments sur vous, car nous ne pouvons pas vous promettre qu’il y en aura dans le train. Si vous avez des produits qui doivent être conservés au frais, avisez votre guide afin qu’il s’en charge.

La sécurité est garantie en Afrique du Sud en Namibie. Mais nous vous exhortons à prendre soin de vos bagages et à ne pas sortir vos objets précieux du train. Lorsque vous vous trouvez dans des endroits publics, évitez de montrer votre argent pour ne pas attirer les personnes mal intentionnées. Vous pouvez laisser toutes vos affaires dans le train lorsque vous partez en excursion. Leur sécurité est garantie. D’ailleurs, le train African Explorer a équipé chaque cabine d’un coffre-fort dans lequel vous pouvez conserver vos objets de valeur. Par précaution, ne mettez pas tout votre argent au même endroit. Ayez également le double de tous vos documents et mettez-les dans différents sacs.

Que ce soit dans la locomotive ou dans les hébergements extérieurs, vous trouverez des serviettes et des draps propres. La literie sera régulièrement renouvelée, mais vous pouvez apporter des gants de douche et une serviette.

Le train ne vous fournit pas un téléphone portable durant le trajet, mais si vous avez des appels urgents à passer, le guide peut vous prêter le sien. Sachez que tout au long du trajet, vous trouverez plusieurs endroits disposant d’un réseau téléphonique. Vous pourrez donc effectuer vos appels quand vous serez à proximité d’un de ces réseaux. Bien entendu, il faudra que le contrat de votre opérateur vous le permette. Prenez vos dispositions avant le départ pour savoir si les clauses du contrat de téléphone vous permettent d’effectuer des appels et en Afrique du Sud et en Namibie. Leurs indicateurs respectifs sont le 0027 et 00264.

Dans le train, toutes les prises électriques ont une tension comprise entre 220 volts et 250 volts. Vous aurez besoin d’un adaptateur de type tripolaire pour vos appareils. Vous pouvez en trouver à des prix abordables dans les supermarchés locaux. Vous pouvez aussi vous rapprocher des réceptionnistes dans les hébergements extérieurs pour en emprunter. Si vous êtes dans le train, un adaptateur est fourni dans chaque cabine.

Nous vous recommandons vivement de vous munir de tenues décontractées. Prenez des chemises à manches longues et des pantalons pour diner dans les hôtels, les loges ou les wagons-restaurant. Vous pouvez garder un maillot de bain, car il est possible de trouver une piscine dans certains hôtels et dans certains lodges. Pour les matinées et les soirées fraîches, veuillez prévoir des tenues chaudes ainsi qu’une veste coupe-vent. En plus des vêtements, vous aurez besoin pour les excursions et les safaris, de chaussures robustes, de tenues claires avec de longues manches. Prenez aussi avec vous de la crème solaire, des lunettes anti-UV, un chapeau de protection contre les moustiques, une lampe, mais aussi des jumelles. 

Vous pouvez ranger et transporter vos vêtements dans de grands sacs. L’espace en dessous du lit et celui en haut des banquettes sont assez grands pour ranger tous vos bagages. Privilégiez les sacs aux valises parce que ces dernières sont trop rigides et peuvent être difficiles à ranger. 

Nous vous conseillons d’éviter les sacs trop volumineux, ainsi que les tenues qui se froissent rapidement et qui sont difficiles à entretenir. De cette manière, vous pourrez voyager confortablement et ne pas souffrir du manque de place dans le compartiment. Lorsque vous devez passer la nuit hors du train, prenez simplement ce dont vous aurez besoin et mettez-les dans un Vanity case qui est assez passe-partout. Tout le reste de vos bagages sera à l’abri dans la locomotive.

Recevez notre brochure du Train African Explorer !

2 départs francophones par an